VIDÉOS        QUIZ        POOL                     
                   
radio marqueur
radio marqueur
photo

LE CH N'A PAS PANIQUÉ ET A ENCORE TROUVÉ LE MOYEN DE GAGNER

Le Tricolore voulait terminer son voyage en force, et il peut dire mission accomplie avec un gain de 5-2 contre les Canucks. Ce n'était pas flamboyant, mais très efficace contre une équipe qui se cherche défensivement.

Le premier trio s'impose

Dès le début du match, Nick Suzuki et ses compagnons de trio ont imposé le rythme dans le territoire de Vancouver, ils arrivaient à se créer de l'espace et à obtenir des opportunités. En milieu de première période, Suzuki a complété une belle montée de Brett Kulak pour donner les devants au CH. Les trois attaquants ont poursuivi leur excellent travail par la suite, en étant l'un des trios les plus menaçants sur la patinoire du Rogers Arena. À chaque fois qu'ils touchaient la glace, de bonnes choses se produisaient. Jonathan Drouin, a même inscrit son 4e but de la saison en sortant ses mains du dimanche pour déjouer Braden Holtby. Après le match, l'attaquant québécois a louangé son jeune joueur de centre.

Tatar, Danault et Gallagher se sont levés au moment opportun

Après avoir pris une avance de 2-0, le Tricolore a ralenti la cadence et les Canucks en ont profité. Nils Hoglander et Elias Pettersson ont trompé la vigilance de Price pour ramener tout le monde à la case départ. Sur le but égalisateur, Phillip Danault a été coupable du revirement qui a mis l'équipe dans le pétrin. Cependant, lui et ses compagnons de trio se sont retroussé les manches et se sont remis au travail comme des meneurs d'hommes doivent le faire. Brendan Gallagher a inscrit un but crucial qui a fait tourner le vent en faveur du CH pour de bon. Ce trio est essentiel à l'équipe; ces trois joueurs font un travail colossal pour arrêter, soir après soir, les meilleurs joueurs adverses et en plus arrivent à inscrire des buts importants.

Une brigade défensive efficace, Price solide

La défensive du Tricolore s'améliore, plus les matchs avancent. Ils arrivent à mieux réussir les petits détails en sortie de zone et sont plus hermétiques en territoire défensif. C'est loin d'être flamboyant, mais c'est efficace. À l'image de toute la brigade, Joel Edmundson s'est repris après un match plus difficile en lever de rideau. Il détient même le meilleur différentiel de toute la LNH à +8. Hier soir, il s'est battu avec Tyler Myers pour venger son coéquipier Joel Armia.



En terminant, un mot sur Carey Price qui a été bien plus solide qu'il ne l'a été mercredi soir. Il a réalisé les arrêts quand il le fallait, notamment en deuxième période, pour permettre à son équipe de terminer le voyage avec une récolte de 10 points en 12 rencontres. Il s'agissait de 350e gain en carrière.
PABLO HERRERA
24 JANVIER 2021  (9H38)
QUIZ SUR HABS&LNH
500$ À GAGNER
image
Quelle est la monnaie en Iran?
DINAR IRANIEN
LIVRE IRANIEN
RIAL IRANIEN
SHEKEL IRANIEN