photo

LAS VEGAS PLAIRAIT BEAUCOUP À LA LNH

Depuis le 12 mars dernier, le commissaire Gary Bettman et ses collègues n'ont qu'une seule envie : reprendre la saison 2019-2020. Après un peu plus de deux mois de réflexion sur de possibles scénarios, il semble qu'un d'entre eux sorte du lot.

Le système impliquant 24 équipes semble toujours aller de bon train selon Le Journal De Montréal. Il y aurait toutefois deux lieux au lieu de quatre, nouvelle qui se répandait rapidement la semaine dernière. Il semblerait tout de même qu'aucune croix définitive n'aurait été posée sur aucune idée viable et réaliste, dont sur l'utilisation de quatre lieux.



Dans un avenir où la LNH décide d'employer deux lieux, une ville serait utilisée pour les confrontations de l’Association de l’Ouest, une autre pour celles de l’Est.

« Et ce ne serait que pour les deux premières rondes. Les finales d’Associations et la finale de la Coupe Stanley se dérouleraient dans une seule ville », a révélé au Journal de Montréal une source près du dossier.

Cette ville pourrait bien se trouver à être Las Vegas. Il y a quelques semaines, le groupe MGM Resorts International (hôtels) s'est proposé pour accueillir la NBA, la LNH, la WNBA et la MLS dans ses hôtels luxueux. Sachant qu'ils laissent à la disposition des organisations des hôtels tout près du T-Mobile Arena, l'idée a été appréciée par les gouverneurs de la ligue. Le côté sécurité et hygiénique serait bien plus simple à contrôler si tout le monde se tient au même endroit.

Un autre avantage de cette ville se trouve à être la proximité de la famille des joueurs et du personnel, car elles seraient admises.

« La suggestion de Vegas incluait d’emmener les familles », a déclaré l’homme impliqué dans les discussions.

Le futur nous dira si cette voie sera utilisée par Gary Bettman et ses collègues. L'idée semble déjà tomber dans l'idéal mais avant de voir une association entre le groupe MGM Resorts International et n'importe quelle organisation sportive, il faudra beaucoup de pourparlers.

Finalement, la source du Journal de Montréal a rapporté que les matchs pour conclure la saison 2019-2020 seraient tous à huis-clos mais qu'une telle situation ne pourrait perdurer sur une campagne complète.

« Jouer sans partisans pour la fin de cette saison, ça se fait. Les revenus sont pas mal tous rentrés. L’an prochain, par contre, ça serait plus difficile. Les propriétaires perdent moins d’argent à ne pas jouer qu’à jouer à huis clos, a-t-il indiqué. Je ne serais pas surpris si la saison suivante devait commencer seulement en janvier. »

Crédit : Le Journal De Montréal
KEVIN BOISCLAIR
19 MAI 2020  (16H10)