VIDÉOS        QUIZ        POOL                     
                   
Beach Pool
radio marqueur
photo

LA RÉDEMPTION DE BOBBY RYAN

Après avoir été en désintoxication pour combattre ses démons du passé et son problème de consommation d'alcool, Bobby Ryan semble beaucoup mieux sur la glace. Joueur autonome sans compensation, l'attaquant de 33 ans a signé un contrat d'une saison avec les Red Wings de Détroit et ce, pour 1 million de dollars. Faire un pas en arrière pour en faire deux devant; voilà la recette de Bobby Ryan.

Après quatre parties, l'attaquant des Red Wings a inscrit quatre filets. Il a retrouvé ses airs de marqueur naturel qui ont fait son succès à Anaheim et Ottawa. Après le match de mardi soir, il occupait le premier rang des marqueurs de la Ligue nationale de hockey avec l'attaquant des Flyers Travis Konecny.

Le journaliste pour le média The Athletic, Ian Mendes, a publié un tweet dans ce sens mardi soir :


On se souviendra que le 20 novembre 2019, la Ligue nationale de hockey, en collaboration avec l'Association des joueurs du circuit Bettman, annonçait le retrait de Bobby Ryan de la formation des Sénateurs d'Ottawa. Le troisième choix au total de l'encan amateur de 2005 allait suivre le programme de soutien offert par la LNH pour les joueurs qui vivent avec des troubles psychologiques, des problèmes de consommation, de dépendance ou encore des problèmes de santé qui ne sont pas liés au hockey.

Par respect pour sa vie privée, le directeur général des Sénateurs, Pierre Dorion, n'avait pas commenté la situation de son joueur. Il avait seulement émis un communiqué plutôt vague. À la mi-février, l'attaquant se sentait prêt à revenir à la compétition avec les Sénateurs.

En entrevue avec les médias, Bobby Ryan a affronté la vérité dans les yeux. Il a été d'une franchise percutante dans les entrevues.

« J'ai un problème d'alcool, a avoué Bobby Ryan. J'essayais de régler ce problème tout seul. Ce que je faisais n'était pas suffisant. Ce n'était pas la bonne façon de faire les choses. »

Après une absence de plus de trois mois, l'attaquant a joué une première rencontre sur la route face aux Predators de Nashville. Lors de son retour à Ottawa devant les partisans, il a été envahi par une vague d'amour sans précédent. Les gens scandaient son nom dans l'amphithéâtre pendant de longues minutes.

Ému de la situation, Bobby Ryan a propulsé les siens vers une victoire de 5 à 2 face aux Canucks de Vancouver en inscrivant un tour du chapeau. Les gens étaient survoltés. Il s'agissait de l'un des plus beaux moments de la dernière saison dans la LNH. La saison a été suspendue le 13 mars, soit moins de trois semaines après son retour au jeu. Il a disputé huit rencontres en 2020 cette saison-là. Il a inscrit quatre filets. Il semblait dans une meilleure forme physique. Il retrouvait ses repaires peu à peu.

Théoriquement, il lui restait deux années de contrat à écouler avant de penser à une renégociation. Les Sénateurs ont finalement racheté son contrat en septembre dernier, quelques jours avant l'ouverture du marché des joueurs autonomes. Il faut dire que le contrat pesait lourd sur la masse salariale, puisque Ryan empochait 7,25 millions de dollars par saison.

Ce rachat aurait pu le replonger dans l'angoisse, l'incertitude et qui sait, peut-être dans une rechute. L'attaquant ne s'est pas laissé abattre. Son agent et lui ont multiplié les appels pour offrir ses services à une formation de la Ligue nationale de hockey. Il savait qu'il pouvait redevenir le joueur qui avait connu quatre saisons consécutives de plus de 30 buts.

Joueur autonome sans compensation, Bobby Ryan a accepté une offre bien en-dessous de son ancien salaire. Le 9 octobre 2020, il a apposé sa signature sur un pacte d'une saison avec les Red Wings de Détroit. L'entente lui rapportera 1 million de dollars en 2020-2021. Il a saisi cette opportunité de relancer sa carrière.



C'est avec cette attitude gagnante qu'il a entamé la saison à Détroit. En quatre parties, il a été un joueur important pour son équipe. Grâce à sa contribution offensive, son équipe a remporté deux victoires en quatre joutes. Ils sont excitants à voir jouer avec les jeunes joueurs comme Larkin, Bertuzzi, Mantha, Zadina et compagnie. Bobby Ryan joue un rôle de mentor offensif dans cette équipe. Difficile de ne pas se réjouir pour celui qui a vécu nombre d'années l'enfer de l'emprise de l'alcool dans sa vie.

Impossible de savoir si l'attaquant sera en mesure de poursuivre sur cette note en 2021, mais une chose est certaine; Bobby Ryan mérite une tape dans le dos.
CARL ARMONI
19 JANVIER 2021  (23H55)
QUIZ SUR HABS&LNH
500$ À GAGNER
image
Qu'a-t-on trouvé au dos du tableau de Mona Lisa?
D'AUTRES DESSINS
DE L'ARGENT
RIEN
UN PORTRAIT RÉCENT DE MONA LISA