photo

LA LNH VA INTERDIRE AUX FORMATIONS DE DÉVOILER LES BLESSURES DES JOUEURS

Les 24 équipes participant au plan de retour au jeu de la LNH ne seront pas autorisées à divulguer des informations concernant les blessures ou les maladies des joueurs, a annoncé la ligue samedi.


« Compte tenu des circonstances uniques causées par la pandémie de COVID-19, effective avec le début de la phase 3 (lundi 13 juillet) et y compris l'intégralité de la phase 4 de retour au jeu, la LNH et la l'Association des joueurs de la LNH ont mutuellement convenu que les clubs ne seront pas autorisés à divulguer des informations sur les blessures et / ou les maladies des joueurs. Cette politique a été adoptée par respect pour le droit d'un joueur à la protection de la vie privée. La ligue continuera d'annoncer régulièrement, tout au long des phases 3 et 4, un joueur dont les résultats des tests pour la COVID-19 sont positifs, sans divulguer les identités individuelles des joueurs ou des équipes », lit-on dans le communiqué.



Vendredi, la LNH et l'AJLNH ont officiellement ratifié une prolongation de la convention collective et tous les protocoles nécessaires de retour au jeu pour les villes pivots de Toronto et d'Edmonton. Les entraîneurs, les joueurs et tout autre membre de l'équipe seront testés quotidiennement pendant la phase 4 (séries éliminatoires), selon la LNH.

Pendant la phase 2, qui a permis à des groupes limités de patineurs de participer à des entraînements volontaires sur glace et hors glace, 35 joueurs de la LNH ont obtenu des tests positifs.

Les équipes doivent se présenter à leurs destinations pivots respectives le 26 juillet, et les matchs de qualification devraient commencer le 1er août.
MATHIEU CHARBONNEAU
11 JUILLET 2020  (18H38)