photo

KRUEGER ET SES ADJOINTS ONT REJETÉ LA DEMANDE DES SABRES

Plusieurs clubs de la ligue nationale ont des difficultés financières en raison du manque à gagner occasionné par l’actuelle pandémie. À plusieurs reprises, les Coyotes de l’Arizona ont, en effet, défrayé les manchettes en raison de leur incapacité à honorer leurs engagements pécuniaires. Les Sabres de Buffalo aussi figurent parmi les 17 formations de la LNH qui ont dû se résigner, au cours des six derniers mois, à effectuer des coupes au niveau des salaires de leurs employés du département hockey, dans le meilleur des cas. Dans le pire, ils les ont malheureusement mis à pied.

Les Sabres ont, en effet, congédié pas moins de 22 dirigeants depuis le mois de juin dont Jason Botterill, l’ancien directeur général, qui a perdu son emploi le 16 juin; trois semaines après que les propriétaires du club lui eurent renouvelé leur confiance. Ces derniers l’ont remplacé par l’ancien joueur de hockey Kevyn Adams qui fut sélectionné en 1re ronde, 25e choix en 1993, par les Bruins de Boston.

Quant aux baisses salariales, le réseau TSN a rapporté que Ralph Krueger et ses adjoints, Steve Granato et Mile Bales, ont accepté une première diminution de salaire de 20% pour la période s’étendant du 1er avril au 13 juillet. Le quotidien Buffalo News vient cependant de révéler que la famille Pegula, les propriétaires de l’équipe, leur auraient aussi demandé, en juillet dernier, d’accepter une deuxième réduction volontaire de salaire de l’ordre de 25% cette fois-ci. Les quatre hommes ont cependant refusé cette demande.



Pegula Sports & Entertainment est une société américaine de sports et de divertissement dont le siège social est situé à Buffalo. La société à capitaux privés a été créée, en 2011, lorsque le multimilliardaire Terrence Pegula et sa famille ont décidé de combiner leurs actifs sportifs, immobiliers et de divertissement en une seule société mère; Kim, son épouse, en est la directrice générale et la présidente. Les Pegula ont acquis les Sabres, en février 2011, pour la somme de 189 millions$, incluant une clause interdisant de déménager l’équipe. En plus, les actifs de la société incluent, entre autres, les filiales du club dans la LAH, les Americans de Rochester, et les Cyclones de Cincinnati, dans la ECHL, ainsi que les Bills de Buffalo, dans la NFL, et les Knighthawks de Rochester dans la NLL (la Ligue nationale de crosse).

Étant donné que tous les sports et le secteur du divertissement, pour ne nommer que ceux-là, ont dû cesser leurs activités, cela a assurément impliqué d’énormes pertes financières pour les propriétaires des Sabres de Buffalo. Il est cependant permis de penser que les Pegula ont sans doute quelques réserves. C’est probablement à cette conclusion qu’en sont venus Krueger et ses adjoints pour rejeter leur demande de baisse salariale.

Une fois n’est pas coutume, comme le dit le proverbe.

Crédit : TVA Sports
Selon vous, Krueger et ses adjoints ont-ils eu raison de rejeter la seconde demande de baisse salariale?
HabsEtLNH
20 SEPTEMBRE 2020  (22H28)
promo
QUIZ SUR HABS&LNH
image
Qui a gagné l'Oscar du meilleur acteur dans le film de l'année Network en 1976?
PETER FALK
PETER FINCH
ROBERT DUVALL
WILLIAM HOLDEN