QUIZ        POOL                            
              
photo

JULIEN BRISEBOIS DÉFEND SON POINT CONCERNANT LE PLAFOND SALARIAL

12 jun 2021 à 15h56      MATHIEU CHARBONNEAU
La décision du Lightning de placer Nikita Kucherov sur la liste des blessés à long terme, ce qui a aidé l'équipe à se conformer au plafond salarial de 81,5 millions de dollars de la ligue, a incontestablement bien fonctionné. Le Lightning s'est qualifié pour les séries éliminatoires sans Kucherov, et son meilleur joueur est revenu de sa chirurgie à la hanche à temps pour le début des séries éliminatoires.

Cette façon de faire n'a pas été apprécié par tous. Le défenseur des Hurricanes de la Caroline, Dougie Hamilton, a démontré son mécontentement face à la situation au lendemain de l'élimination des siens face aux Lightning. Ses paroles ne sont pas restées longtemps sans réponse alors que le principal intéressé dans cet affaire, Nikita Kucherov, a répondu aux critiques dès le lendemain.


Aujourd'hui, ce fut au tour du DG des Bolts, Julien Brisebois, de faire le tour de la question. Selon lui, le tout a été fait dans les règles de l'art...


« C'est comme ça que ça s'est joué, et parfois les étoiles s'alignent pour vous. Aujourd'hui, je sais que nous avons fait les séries éliminatoires, nous nous sommes qualifiés pour les séries éliminatoires, nous avons pu gagner deux tours jusqu'à présent, Nikita a pu revenir et performer à un niveau élevé. »

« Lorsque toutes les décisions ont été prises pour savoir que Nikita avait besoin d'une intervention chirurgicale et que nous devions ensuite décider de le placer sur la liste des blessés à long terme ou non pour la saison, je ne savais pas comment les choses allaient se dérouler. » - Julien Brisebois


Le Lightning a pu économiser 9,5 millions de dollars d'espace sous le plafond quand ils ont placé Kucherov sur la liste des blessés à long terme, et combinés à l'acquisition des contrats des joueurs blessés Marian Gaborik et Anders Nilsson, ils ont pu utiliser la réserve de blessés à long terme pour respecter les contraintes du plafond. Comme Brisebois l'a souligné samedi, la ligue a enquêté sur les demandes de blessures à long terme, et l'équipe a dû justifier l'opération, le calendrier de rééducation et le calendrier de retour.

« Ce sont les cartes qui nous ont été distribuées et c'est ainsi que nous l'avons géré. Nous avions un joueur qui était blessé, qui avait besoin d'une intervention chirurgicale avec environ cinq mois de temps de rééducation prévu. Il se trouve que cette saison, en raison des circonstances extraordinaires (COVID), la saison régulière n'a duré que quatre mois. Il a donc pu se faire opérer, rater toute la saison, nous avons obtenu un allègement sous le plafond pendant la saison et il a pu revenir un peu plus tôt que prévu. Il se trouve que cela coïncidait avec le match 1 des séries éliminatoires. » Julien Brisebois

Le calendrier initial de l'équipe prévoyait le retour de Kucherov pour le deuxième tour des séries éliminatoires, et le rétablissement de Kucherov a été plus rapide que Brisebois l'avait prévu. Le DG en connaissait beaucoup sur ce type d'opération alors que Brayden Point, Yanni Gourde, Ryan Callahan et Ben Thomas ont tous eu des procédures similaires qui ont pris plus de temps.
PRÉSENTEMENT EN FEU
photo
ANTHONY DUCLAIR A CHANGÉ SON NUMÉRO ET AIDE CERTAINS FANS QUI POSSÈDENT L'ANCIEN CHANDAIL
HABSETLNH
image
ALEX OVECHKIN PRATIQUE LES ONE-TIMER DE SON JEUNE FILS 🤩
HABSETLNH
photo
COREY PERRY EXPLIQUE POURQUOI IL A CHOISI TAMPA AU DÉTRIMENT DE MONTRÉAL
HABSETLNH
photo
LE CLAN EICHEL AJOUTE DE L'HUILE SUR LE FEU
HABSETLNH
photo
NOUVEAU CONTRAT POUR ARTTURI LEHKONEN
HABSETLNH
photo
MATHIEU PERREAULT RACONTE SA VISION DES CHOSES DE L'INCIDENT SCHEIFELE/EVANS
HABSETLNH
STATS LNH
HIER
7 JUILLET 2021 B P PTS
ROSS COLTON
1 - 1
RYAN MCDONAGH
- 1 1
DAVID SAVARD
- 1 1
JOSH ANDERSON
- - -
JOEL ARMIA
- - -
PAUL BYRON
- - -
COLE CAUFIELD
- - -
ERIK CERNAK
- - -
BEN CHIAROT
- - -
ANTHONY CIRELLI
- - -
  TOUS LES RÉSULTATS