photo

JESPERI KOTKANIEMI POURRAIT-IL POUSSER MAX DOMI À L'AILE?

Si un article ayant pour titre « Kotkaniemi pourrait pousser Max Domi à l'aile » avait été publié il y a quelques mois, voire quelques semaines, la réaction générale aurait été un fou rire et un « non » catégorique. Pourtant, c'est ce qui pourrait bien se passer si Max Domi décide de prendre part aux phases 3 et de 4 de la LNH. Analyse d'un scénario qui semblait impossible il n'y a pas si longtemps.



Quand le camp d'entraînement du Tricolore s'est ouvert, il y avait un grand absent : Max Domi. Ce dernier a décidé de prendre quelque jours afin de décider s'il veut intégrer l'équipe ou non pour le retour au jeu du CH. Après trois jours, un autre joueur a pris sa place au sein des quatre premiers joueurs de centre. Jesperi Kotkaniemi est en train, si on se fie à Claude Julien, de faire plus que chauffer le siège du numéro 13 dans la formation. Il prend sa place et patine très bien aux côtés de Paul Byron et d'Artturi Lehkonen. Si bien qu'il pourrait forcer la main à son entraîneur-chef.

En entrevue hier, Julien a mentionné que ce ne serait pas forcémement Kotkaniemi qui écoperait lorsque Domi reviendra, s'il revient bien entendu. Cette déclaration soulève bien des questions. Comment un joueur qui n'était pas avec le grand club lors de l'interruption des activités pourrait-il « voler » le poste à un joueur régulier? La réponse est bien simple : le rendement de Max Domi. Exceptionnel par moment et frileux par d'autres, le joueur de centre du CH n'a pas connu une saison à la hauteur des attentes, lui qui se prépare pour une négociation de contrat.

Si l'entraîneur-chef des Canadiens décide de suivre ses paroles, Max Domi pourrait se retrouver sur le trio de Kotkaniemi, mais à l'aile, ou bien prendre une place sur le flanc gauche au sein du 2e trio, ou encore piloter le 4e trio. Ce dernier scénario semble improbable et l'avant-dernier tout autant pour deux raisons bien différentes. Avec le statut de Domi et sa qualité de joueur, il semble presque impossible que le joueur du CH soit relégué au 4e trio. Ensuite, le flanc gauche semble appartenir pour le moment à Jonathan Drouin, qui a débuté le camp avec Suzuki et Armia et il y a un beau mélange d'habiletés dans ce trio.

Donc, selon ce qui est observé au camp d'entraînement, tout dépendamment du rendement de Kotkaniemi, il pourrait forcer la main à Claude Julien pour prendre une décision que le numéro 13 du CH n'aimera peut-être pas...
PABLO HERRERA
15 JUILLET 2020  (14H58)