VIDÉOS        QUIZ        POOL                     
                   
photo

CONGÉDIEMENT DE STÉPHANE WAITE : « JE CROYAIS QUE C'ÉTAIT UNE BLAGUE »

5 mar 2021 à 12h37      CARL ARMONI
Visiblement surpris de son congédiement survenu en plein milieu de la rencontre des Canadiens face aux Sénateurs d'Ottawa mardi dernier, Stéphane Waite s'est confié sur comment il a vécu cette situation hors du commun. Dans une entrevue avec le journaliste Jonathan Bernier, il révèle qu'il pensait que Marc Bergevin plaisantait quand il lui a annoncé son congédiement.

« Je lui ai dit: «Tu me niaises!» Sérieusement, j'étais certain qu'il me niaisait », a raconté Waite.


À peine quelques minutes après la victoire des Canadiens de Montréal par la marque de 3 à 1, les Canadiens de Montréal émettaient un communiqué de presse qui annonçait l'embauche de Sean Burke comme directeur des gardiens de but de l'équipe, soit le poste qui était occupé par Stéphane Waite. C'est à ce moment-là que les journalistes ont compris que l'épisode Stéphane Waite était terminé.

Au lendemain de cette annonce, Marc Bergevin s'est expliqué lors d'un point de presse. Le manque de constance affiché par son gardien de but vedette Carey Price au cours des dernières années reflétait un problème. Il en a profité pour informer Stéphane Waite de l'urgence de la situation et de l'inquiétude qui l'habitait quant à son poste de directeur général de l'équipe.

Stéphane Waite a révélé que Marc Bergevin pensait que son temps était compté avec l'organisation si Carey Price ne revenait pas au sommet de son art.

« Il m'a dit : «Si Carey ne se replace pas, je suis le prochain (à perdre ma job).»»

Pour Stéphane Waite, il s'agissait d'un premier congédiement, et ce, à l'âge de 55 ans. Il a toujours connu beaucoup de succès dans ses fonctions partout où il a passé. Après le congédiement de Claude Julien, Stéphane Waite avait passé quatre journées consécutives à travailler des éléments qui faisaient défaut dans le jeu de son gardien de but.

Selon l'entraîneur des gardiens, une amélioration était déjà visible.

« J'étais convaincu de replacer Carey. On avait établi un plan, on avait eu de bons entraînements, de bonnes rencontres. On avait déjà apporté quelques ajustements. C'était bien parti », a-t-il soutenu.

Selon Stéphane Waite, la décision de Marc Bergevin était déjà prise avant même de sauter sur la glace. Ce soir-là, c'était le dernier tour de piste de Stéphane Waite avec l'organisation, et ce, même si Carey Price a concédé qu'un seul but dans la victoire des siens.

« Carey aurait eu beau arrêter 75 rondelles ce soir-là, je me serais fait congédier quand même. La décision était déjà prise, a mentionné Waite. Marc est payé pour prendre ces décisions-là. Je dois la respecter, même si je ne suis pas d'accord. »

Sean Burke prendra la relève dès que sa quarantaine sera terminée. Reste à voir s'il sera en mesure de trouver une solution pour le cerbère numéro un de l'équipe qui connaît des débuts difficiles en 2021. Marc Bergevin sait pertinemment qu'il ne peut rater les séries éliminatoires cette saison, sans quoi il pourrait se retrouver au chômage dès cet été.
STATS LNH
EN DIRECT
20 AVRIL 2021 B P PTS
ANTHONY BEAUVILLIER
1 3 4
JOSH BAILEY
2 1 3
JONATHAN HUBERDEAU
1 2 3
WILL BUTCHER
- 3 3
ANTHONY DUCLAIR
- 3 3
SAM BENNETT
2 - 2
JOHN TAVARES
2 - 2
SIDNEY CROSBY
1 1 2
JORDAN EBERLE
1 1 2
NINO NIEDERREITER
1 1 2
JEAN-GABRIEL PAGEAU
1 1 2
JASON ROBERTSON
1 1 2
EVAN RODRIGUES
1 1 2
BRYAN RUST
1 1 2
IGOR SHARANGOVICH
1 1 2
JASON DICKINSON
- 2 2
JAKE GUENTZEL
- 2 2
JARED MCCANN
- 2 2
NICK MERKLEY
- 2 2
WILLIAM NYLANDER
- 2 2
  TOUS LES RÉSULTATS