QUIZ        POOL                            
              
photo

CERTAINES FACETTES DU JEU DE DROUIN SONT VITE OUBLIÉES PAR SES DÉTRACTEURS

19 jul 2021 à 10h52      
Lorsque Jonathan Drouin s'est présenté pour le début de la saison en janvier dernier, il l'a fait avec la bonne attitude. Bien qu'il ne soit pas le genre de joueur qui affectionne particulièrement le jeu physique, il a su apporter un certain dynamisme et une énergie nouvelle à son jeu. Comme le dit l'expression consacrée, « il bougeait ses pieds », faisait preuve d'intensité et faisait profiter ses partenaires de jeu de ses qualités de passeur. En entrevue, son charisme et son authenticité étaient palpables.

Cependant, la saison qui semblait bien se dérouler pour le #92 s'est vite transformée en véritable cauchemar. Plus ça allait et plus les mauvaises habitudes avaient tendance à refaire surface. Le début de la fin a commencé pour l'attaquant gaucher le 30 mars, alors qu'il n'avait récolté que deux maigres passes lors de ses 13 derniers matchs, affichant un différentiel de -7 lors de la séquence. Avant ce passage à vide, Drouin avait cumulé 21 points en 31 matchs.

C'est suite au match du 22 avril contre les Oilers, alors que Drouin y avait offert une performance plutôt médiocre, qu'on apprenait que le jeune homme se retirait momentanément du hockey pour des raisons personnelles. Malheureusement, un nombre non-négligeable de partisans en ont profité pour déverser leur fiel sur Jonathan. Qu'on le critique comme joueur est une chose, mais de flageoler l'individu sur la place publique n'était certainement pas la chose à faire. Heureusement, la majorité des analystes ont régulièrement pris sa défense sur les médias sociaux pour contrebalancer la vague de haine gratuite provenant de ses détracteurs.

Depuis le dévoilement de la liste de protection de CH, les mêmes personnes qui cassaient du sucre sur le dos du jeune athlète de 26 ans semblent se réjouir du fait qu'il ne soit pas protégé par l'organisation. Il est vrai que son salaire de 5,5 millions par année jusqu'en 2023 est un peu élevé, mais ses attributs de passeurs et sa lecture du jeu en font l'un des meilleurs de l'équipe avec Nick Suzuki. Les gens ont tendance à ne s'attarder que sur le négatif dans son jeu, alors qu'il est rempli de talent et surtout de bonnes intentions. Le mieux que l'on puisse faire c'est de lui souhaiter de pouvoir repartir à zéro loin de Montréal, même si au fond, nous aimerions tous le voir connaître du succès à la mesure de son talent au côté des jeunes Suzuki et Caufield.



Crédit : Fanadiens
PRÉSENTEMENT EN FEU
photo
NOUVEAU CONTRAT POUR ARTTURI LEHKONEN
HABSETLNH
photo
MATHIEU PERREAULT RACONTE SA VISION DES CHOSES DE L'INCIDENT SCHEIFELE/EVANS
HABSETLNH
photo
ANTHONY DUCLAIR A CHANGÉ SON NUMÉRO ET AIDE CERTAINS FANS QUI POSSÈDENT L'ANCIEN CHANDAIL
HABSETLNH
image
ALEX OVECHKIN PRATIQUE LES ONE-TIMER DE SON JEUNE FILS 🤩
HABSETLNH
photo
COREY PERRY EXPLIQUE POURQUOI IL A CHOISI TAMPA AU DÉTRIMENT DE MONTRÉAL
HABSETLNH
photo
LE CLAN EICHEL AJOUTE DE L'HUILE SUR LE FEU
HABSETLNH
STATS LNH
HIER
7 JUILLET 2021 B P PTS
ROSS COLTON
1 - 1
RYAN MCDONAGH
- 1 1
DAVID SAVARD
- 1 1
JOSH ANDERSON
- - -
JOEL ARMIA
- - -
PAUL BYRON
- - -
COLE CAUFIELD
- - -
ERIK CERNAK
- - -
BEN CHIAROT
- - -
ANTHONY CIRELLI
- - -
  TOUS LES RÉSULTATS