photo

CAREY PRICE RÉALISE UNE PREMIÈRE CHEZ LE CH DEPUIS LE PRINTEMPS HALAK

Hier soir, les Penguins de Pittsburgh ont prouvé à tous pourquoi ils étaient considérés comme favoris dans leur série de qualification face aux Canadiens de Montréal en s'imposant au compte de 3 à 1. D'ailleurs, voici le résumé du match réalisé par notre collègue, si vous n'avez pas été en mesure de visionner la rencontre.



Cela dit, bien que les joueurs du Tricolore se soient fait battre par la bande à Crosby, il n'en demeure pas moins que le pointage aurait pu être considérablement plus à l'avantage de la formation de la Pennsylvanie si ce n'avait pas été de la performance du gardien Carey Price.

En effet, le cerbère du Bleu-Blanc-Rouge a repoussé 35 des 37 tirs dirigés vers lui dans la rencontre, bon pour un pourcentage d'efficacité de 0,946 tout en frustrant les joueurs des Penguins plus souvent qu'à leur tour. Il avait été tout aussi efficace d'ailleurs dans la première joute de la série, lui qui avait freiné 39 lancers des adversaires.

Ce genre de performance rappelle les sorties dominantes de Jaroslav Halak au printemps 2010, qui avait porté le CH jusqu'en finale de conférence, où il avait baissé pavillon en cinq parties face aux Flyers de Philadelphie. Lors de ces séries datant d'il y a dix ans, rappelons que le gardien slovaque avait pratiquement éliminé à lui seul les puissances de la LNH que composaient à ce moment les Capitals de Washington et les Penguins de Pittsburgh, tous deux en sept parties.

Si nous vous remémorons cela, c'est parce que les prestations de Carey Price depuis le début de la série face à Pittsburgh sont similaires, d'un point de vue statistiques, à celle d'Halak en 2010, du moins si l'on se fie aux chiffres relevés par le site de la LNH :


Comme vous pouvez le constater, Price est le premier gardien du CH à enregistrer des performances consécutives de 35 arrêts ou plus dans des parties éliminatoires depuis qu'Halak l'avait fait lors de trois parties l'une à la suite de l'autre au printemps qui avait forgé sa réputation de gardien de grandes occasions. Il avait fait muraille devant 37(match 5), 53 (match 6) et 41 tirs (match 7) dans la série face aux Capitals de Washington.

Toutefois, au moment d'écrire ces lignes, Carey Price n'a toujours pas éliminé les Penguins, eux qui ont nivelé la série 1 à 1 avec leur triomphe de lundi. Si le CH souhaite passer au tour suivant, il devra notamment compter sur des performances ahurissantes de son gardien numéro un, mais il devra également trouver le moyen d'éviter le banc des pénalités et de concrétiser ses chances de marquer.
Croyez-vous que Carey Price saura mener le CH jusqu'au tour suivant?
CHARLES-ANTOINE NICOL
4 AOÛT 2020  (11H16)