VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY                     
VIDÉOS        QUIZ        POOL                        MEMBRE
Super Hockey Pool
photo

CAREY PRICE PARMI LES FAVORIS POUR LE VEZINA?

À chaque fois que les haters s'attaquent à l'absence de vedettes à Montréal, les fiers partisans ressortent constamment l'argument qui se nomme Carey Price. Vu encore l'an dernier comme le meilleur gardien du circuit aux yeux des joueurs de la LNH, Price n'a toutefois pas connu ses meilleures saisons en carrière, ces deux dernières années. Tout porte à croire que l'âge le rattrape.

Par contre, il y a une raison pour laquelle Marc Bergevin est prêt à payer plus de quatre millions de dollars pour un gardien auxiliaire. Il est évident que Carey Price ne peut performer de la même façon qu'il l'a fait l'année de ses quatre trophées en 2014-2015. Sa blessure marquante en 2016, la naissance de ses enfants et l'âge qui avance au même rythme l'ont certes ralenti, mais est-il un moins bon gardien de but pour autant?

Rappelons-le, Pekka Rinne, des Predators de Nashville, avait gagné le trophée Vézina à l'âge de 35 ans pour la saison 2017-2018. Price a encore 33 ans et Rinne avait joué à ce moment 59 parties sur 82. Juuse Saros avait complété les autres joutes avec un taux d'efficacité de 0,925 ainsi qu'une moyenne de buts alloués de 2,45. Rinne avait fait le travail, mais on a la preuve qu'il avait un excellent second à ses côtés, pour lui enlever la pression, sans nuire aux succès de l'équipe.



On a la preuve que le numéro 31 du CH peut encore se rendre parmi l'élite. Price, contrairement à son collègue des Predators, n'a pas eu droit ces dernières années à un auxiliaire de qualité. Que ce soit Al Montoya, Antti Niemi, Keith Kinkaid ou Charlie Lindgren, Claude Julien préférait envoyer un Carey Price épuisé sur la glace que n'importe quel de ses adjoints dans les buts. Ainsi, les chiffres ont parlé et les statistiques du cerbère le mieux payé du circuit en ont pris un coup.



Cette saison toutefois, on peut dire que c'est différent. Jake Allen est un gardien nettement supérieur aux noms cités plus haut et risque fort bien d'imiter Saros à Nashville, en ménageant Price sans faire perdre son club. C'est pourquoi TVA Sports croit encore aux chances de Price de se voir offrir le trophée Vézina cette saison.

Dans le top-5 des favoris du réseau francophone, le portier du Tricolore s'y trouve accompagné de Connor Hellebuyck, Andrei Vasilevskiy, Robin Lehner et Igor Shesterkin. Il faut dire que les gardiens des Jets et du Lightning n'ont pas à défendre leur place, mais Lehner et Shesterkin sont des choix plus audacieux.

Le gardien des Golden Knights, Robin Lehner, avait été en nomination pour ce titre en 2019 alors qu'il portait l'uniforme des Islanders et il peut très bien reproduire l'exploit à 29 ans. Shesterkin, du haut de ses 12 matchs d'expérience, devra prouver qu'il a sa place. Par contre, il s'annonce comme un parfait suppléant à Henrik Lunqvist et verra son temps de jeu augmenter grandement. On suivra cette saison exceptionnelle de près!

Crédit :

TVA Sports
MATHIEU BOUCHARD-RACINE
11 JANVIER 2021  (23H13)