photo

CH : TROIS CLÉS POUR VENIR À BOUT DES FLYERS

Carey Price contre Carter Hart. Claude Julien contre Alain Vignault. Phillip Danault contre Sean Couturier. Ces duels sont tous plus excitants les uns que les autres. Pourtant, c'est un affrontement encore plus grand qui commencera ce soir. Dix ans après leur dernier affrontement en séries éliminatoires, les Canadiens de Montréal et les Flyers de Philadelphie se retrouveront nez-à-nez pour une place en demi-finale de l'Association Est. Si le Tricolore est grandement négligé dans cette série, il y a bien trois éléments qui pourraient faire pencher la balance du côté montréalais.



L'apport de certains joueurs offensivement

Contre les Penguins, les jeunes joueurs ont donné le ton offensivement. Les défenseurs et les employés de soutien ont pris la relève. Brendan Gallagher, Tomas Tatar, Phillip Danault et Max Domi n'ont pas touché la cible et Jonathan Drouin a marqué une fois. Ce sont pourtant des joueurs qui ont beaucoup contribué à la feuille de pointage durant la saison régulière. Paul Byron et Artturi Lehkonen ne produiront pas à toutes les rencontres, cela va prendre une contribution des meilleurs attaquants pour battre les Flyers. On ne peut pas dire qu'ils ont joué une mauvaise série, car défensivement, ils ont accompli toute une besogne. Cependant, il ne faut pas seulement défendre, il faut marquer. Tatar a mentionné qu'il ne s'en faisait pas trop de son manque de production offensive.

L'échec-avant soutenu

C'est un secret de polichinelle, les Flyers n'ont pas la défensive la plus expérimentée du circuit Bettman. Ils sont susceptibles de commettre des erreurs si un bon échec-avant est appliqué. Contre les Penguins, le Tricolore a réussi vers la fin de la série à déstabiliser la défensive de Mike Sullivan, ce qui a notamment mené au but d'Artturi Lehknonen, le clou dans le cercueil de l'équipe de la Pennsylvanie. Face à Philadelphie, le CH devra appliquer une forte pression et avec un appui des défenseurs, plusieurs buts pourraient être marqués.

L'intensité devra être au rendez-vous

Après le deuxième match contre Pittsburgh, Claude Julien a mentionné qu'il y avait trop de passagers au sein de sa formation. L'équipe a répondu avec deux belles performances lors des deux matchs suivants pour éliminer la bande à Crosby. Le Tricolore devra poursuivre sur sa lancée contre les Flyers alors qu'un bel effort sera nécessaire à tous les matchs. La bande à Claude Julien n'a pas le talent nécessaire pour espérer gagner des matchs en jouant sur les talons. C'est en travaillant fort le long des rampes que le CH pourra gagner des batailles et s'approcher du filet.
PABLO HERRERA
12 AOÛT 2020  (17H37)