photo

AU GRAND DÉPLAISIR DE CLAUDE GIROUX, LA VILLE D'OTTAWA FERME SON ARÉNA APRÈS UNE BRÈVE RÉOUVERTURE

Mercredi dernier, le gouvernement provincial de l'Ontario a donné la permission à la ville d'Ottawa d'ouvrir l'aréna Minto. Une des conditions à cette réouverture était qu'il n'y ait pas plus de cinq personnes sur la glace à la fois.

Cette ouverture n'a pas fait long feu, car selon ce que rapporte Ken Warren, du Ottawa Citizen, l'installation doit fermer et doit annuler toutes les périodes de glace prévues pour le moment. C'était la première aréna à Ottawa à rouvrir depuis que la crise du coronavirus a forcé la ville à fermer tous les arénas le 12 mars dernier.


« Après une première journée réussie, le Minto Skating Centre suspendra les locations à la demande des autorités. Nos processus et procédures visant à maintenir la santé et la sécurité ont reçu de nombreux éloges. » - Scott Lawryk, directeur général de l'aréna Minto



Lorsque la réouverture a été confirmée, l'aréna de Minto a rapidement été réservé par des joueurs de hockey désireux de patiner pour la première fois en 10 semaines. Le joueur de la LNH, Claude Giroux, a sauté sur l'occasion afin de se remettre en forme en vue d'un éventuel retour au jeu. Il a sauté sur la glace de l'aréna Minto ce jeudi, pour une seule et unique fois.


« Je pense que c’est la seule patinoire qui est disponible à Ottawa. Quand j’ai su que je pouvais venir et que je pouvais être de nouveau sur la glace, j’ai juste voulu m’y précipiter. Il y a quelques règles à suivre lorsque nous sommes à l’intérieur et je vais les suivre. Juste d’être sur la glace est un sentiment incroyable. » - Claude Giroux lorsqu'il a appris l'ouverture de l'aréna.

Le joueur originaire d'Ottawa devra donc se trouver une nouvelle option s'il désire patiner avant l'ouverture probable des camps d'entraînement de la LNH, qui précéderont la fin de l'actuelle saison de la ligue.
MATHIEU CHARBONNEAU
22 MAI 2020  (15H33)