VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY              
VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY                 MEMBRE
photo

APRÈS WEBER ET PETRY, NOAH JUULSEN?

Dans l'ensemble, on peut déjà deviner l'alignement potentiel du Canadien de Montréal. Les deux gardiens sont déjà sensiblement identifiés, les quatre trios sont probablement décidés par Claude Julien également. On peut également conclure que Romanov, Edmundson et Chiarot auront probablement leur place à la gauche de la défense. Par contre, Shea Weber et Jeff Petry sont suivis par un poste au point d'interrogation de taille.

Bien des candidats seront considérés, pour ne nommer que Brett Kulak, Victor Mete ou Cale Fleury, mais la victime oubliée depuis deux ans, c'est Noah Juulsen. On parle d'un joueur plus prometteur que Mete et Kulak et qui possède de meilleures statistiques globales que Fleury, alors la seule variable pouvant l'écarter de la compétition, c'est sa condition physique.

Juulsen pourrait effectivement être rouillé à son retour au jeu, après un seul match de la LAH en mars pour la saison 2019-2020. Par contre, s'il y en a un qui a confiance, c'est son entraîneur du Rocket, Joël Bouchard: « Il a joué un seul match et il a été excellent, a souligné le pilote lors d'une visioconférence, vendredi. C'est son meilleur match en deux ans à travers toutes ses tentatives pour revenir au jeu. Il était le Noah Juulsen que je connais. Je l'ai eu avec Équipe Canada. On a été au Championnat mondial junior ensemble et j'ai revu le même défenseur. C'est la meilleure nouvelle. »



Avec ce que l'on entend de Bouchard, le choix de premier tour du Canadien en 2015 pourrait réellement faire sa place chez le Tricolore au camp d'entraînement. Par contre, la tâche ne sera vraiment pas évidente. Mete et Kulak sont des joueurs réguliers du CH depuis quelque temps déjà et Cale Fleury a gagné le coeur des partisans et de l'équipe en général au début de la saison.



C'est ainsi que la seule façon pour le numéro 58 de faire sa place est de voler celle de trois défenseurs étiquetés LNH, c'est de montrer des choses exceptionnelles au camp d'entraînement qui sera à venir. Et ça, il en est très capable. Depuis quelques saisons, des oubliés du camp réussissent à se tailler un poste avec le grand club. On peut tout de suite penser à Nick Suzuki, Victor Mete, Cale Fleury et Artturi Lehkonen, qui ont tous percé l'alignement alors que plusieurs ne les voyaient pas réussir ainsi, alors pourquoi pas Noah Juulsen en 2021?

Crédit: NHL.com
MATHIEU BOUCHARD-RACINE
30 OCTOBRE 2020  (23H22)