Habs & LNH

Tomas Plekanec de retour à Montréal: un scénario plus que possible!

Lorsqu’un athlète passe plusieurs saisons avec la même formation qui l’a repêché, il n’est pas rare de voir se développer chez ce joueur un sentiment d’appartenance très fort envers son équipe.

Un certain Tomas Plekanec, qui a passé les quinze saisons de sa carrière avec l’organisation du Canadien de Montréal, ne fait certainement pas exception à la règle. En effet, lorsqu’il fut échangé aux Maple Leafs de Toronto à la date limite des transactions, l’ancien #14 du Tricolore avait exprimé son souhait d’enfiler à nouveau le chandail bleu, blanc et rouge du CH.

Dans une entrevue avec La Presse, l’agent du joueur de centre tchèque, Rick Curran, a réitéré les propos de son protégé:

Lors de cet entretien qui avait lieu vendredi, Curran y est allé de propos très intéressants quant à un futur proche réunissant Plekanec avec la Sainte-Flanelle, lui qui sera libre comme l’air le 1er juillet prochain:

Le coeur de Tomas est encore à Montréal, tout à fait, a expliqué M. Curran en entrevue téléphonique. Je crois que tout le monde sait ça. On sait aussi que le Canadien aimerait ramener Tomas dans ses rangs, la direction du club l’a déjà fait savoir. […] Le Canadien va essayer de ramener Tomas si c’est possible de le faire

Il y a un intérêt mutuel pour un tel scénario entre nous et Montréal, mais il y a encore bien des choses qui peuvent se passer d’ici à l’ouverture du marché [des joueurs autonomes], a ajouté Rick Curran. Il est encore un peu tôt, il faudra voir comment le portrait va finir par se dessiner, il faudra voir si les pièces se mettent en place ou pas.

Si tel est le cas, Tomas Plekanec devra accepter une importante réduction salariale, mais le clan du principal intéressé est bien au courant de ce fait et il est ouvert à une telle éventualité. Rappelons que Pleky commandait un salaire moyen annuel de 6 millions de dollars depuis deux saisons.

Si Marc Bergevin pouvait ramener l’ancien choix de 3e ronde en 2001 à salaire variant entre 2 et 3,5 millions de dollars annuellement, ce pourrait être tout un mouvement d’effectif pour le CH: un centre d’expérience, bon dans les deux sens de la patinoire, qui pourrait guider les jeunes du Tricolore dans cette mini-reconstruction et qui connait déjà l’environnement de l’équipe, cette dernière qui manque cruellement de bon joueur de centre. Voilà l’ensemble des biens faits d’un retour de Pleky à faible coût.

D’ailleurs, il serait déjà officiel que le #19 des Leafs ne sera pas de retour sous les ordres de Mike Babcock.

De retour dans l’uniforme bleu, blanc et rouge?

De plus, à 35 ans, le vétéran tchèque pourrait disputer son 1000e match en carrière dans la LNH avec l’équipe qui l’a repêché, lui qui affiche 998 parties derrière son col roulé. En 981 joutes de saisons régulières avec le Tricolore, Tomas Plekanec a récolté 605 points, dont 232 buts, avec les Glorieux. Sa meilleure saison aura été en 2009-2010, où le centre de 5 pieds 11 pouces aura noirci la feuille de pointage à 70 reprises.

Advenant un retour de Pleky à Montréal, Marc Bergevin aurait acquis Kerby Rychel (ancien choix de premier tour), Rinat Valiev ainsi qu’un choix de deuxième tour en 2018, en plus d’une économie salariale, pour absolument rien, ce qui serait tout un coup du DG.

Êtes-vous en faveur d’un retour de Plekanec à Montréal?

Ne manquez pas sur HABS & LNH! 

— Le meilleur ami de Galchenyuk réagit suite à son départ

— Un échange qui annonce un autre mouvement!

— Martin McGuire: “Ils se sont échangés des problèmes”

— Transaction de Chucky: Bergevin s’adresse aux médias!

 

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *