Habs & LNH

Geoff Molson se confie!

Le 5 juillet dernier, nous apprenions que Shea Weber était passé sous le bistouri le 19 juin dernier. On apprenait que le ménisque du genou droit de Weber avait été opéré par le docteur Robert Laprade au Colorado et que l’opération à la cheville effectuée durant l’hiver a empêché Weber de passer sous le bistouri avant le mois de juin.

Les partisans et journalistes n’ont pas été dupes. Ils ont réalisé que le CH a tenu secret l’opération de Weber pendant un peu plus de deux semaines. Le propriétaire du CH, Geoff Molson, a eu la chance de s’expliquer à Brendan Kelly (The Gazarre) sur cette divulgation hâtive.

« Honnêtement, nous n’étions pas prêts en juin. La raison pour laquelle nous avons rendu le docteur David Mulder disponible aux médias était pour qu’il puisse expliquer le côté médical de la chose. Il ne s’agit pas d’une nouvelle positive pour Shea Weber et sa famille. C’était important pour nous de choisir le bon moment (pour Weber) afin d’annoncer le tout. » – Geoff Molson

Molson en a également ajouté par la suite.

« L’organisation du Canadien a été très occupée entre le 19 juin et le 5 juillet. Il y a eu le repêchage, la chasse aux joueurs autonomes… On aurait pu attendre encore plus longtemps, car Marc passe encore 15 à 20 heures par jour au téléphone. C’est une période importante pour nous. On a donc décidé d’attendre avant de sortir la nouvelle. Nous n’étions pas prêts… Et aucune organisation, publique ou privée, ne dévoile tout à tout le monde. Nous avons des secrets, une équipe à bâtir et des matchs à gagner. » – Geoff Molson

Ces explications ne semblent pas satisfaire les détenteurs de billets de saison qui devaient renouveler leurs billets avant la fin du mois de juin. Plusieurs semblent croire que la raison de cette hâtive divulgation est purement monétaire et non stratégique au niveau hockey. De plus, le résultat sur glace ne semble pas avoir beaucoup évolué malgré le secret de la blessure de Weber. L’alignement du CH, selon plusieurs, ne s’est pas vraiment amélioré.

Encre une fois chez le Canadien, un dossier a été mal géré malgré la promesse de transparence. Pourquoi Molson insiste sur le fait que Bergevin était fort occupé du 19 juin au 5 juillet alors qu’il n’était même pas présent lors de la divulgation de la nouvelle aux médias. Pourquoi lancer seul le Dr. Mulder (qui s’en est très bien tiré) devant les caméras pour un scrum sans appui de l’administration de l’équipe (Bergevin ou Molson)?

Il faudra vraiment que le CH trouve un moyen de bien gérer ces situations délicates car ça en devient gênant!

Êtes-vous satisfait des explications de Geoff Molson?  

Via DLC

Ne manquez pas sur HABS & LNH! : 

— De grosses pertes pour TVA Sports!

— Kucherov empochera plus que Tavares!

— Il ne faut pas commettre la même erreur de nouveau

— De nouveaux favoris dans le dossier Erik Karlsson

— Maroon reprend le chemin de l’Ouest!

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *