Habs & LNH

Filip Zadina continue de répéter son envie d’évoluer pour le Canadien

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Maintenant que la finale de la Coupe Stanley est chose du passé, l’entièreté de l’attention médiatique couvrant les activités de la LNH sera concentrée sur le repêchage  qui aura lieu dans dix jours. Avec la troisième sélection au total, le Canadien de Montréal a l’immense opportunité d’accueillir un joueur au talent immense qui changera éventuellement l’avenir de l’organisation.

Celui qui devrait être le choix logique pour le Tricolore en raison de ses capacités offensives hors du commun, Filip Zadina, s’est confié à un représentant du Journal de Montréal, quelques minutes après un entraînement des Golden Knights de Vegas au Capital One Arena de Washington, le matin du quatrième match de la finale de la Coupe Stanley. Lors de cet entretien, le jeune homme d’origine tchèque a réitéré son envie de jouer à Montréal de façon très convaincante:

Au début de l’entrevue, Zadina y est allé d’une phrase intéressante laissant présager son désir d’enfiler le chandail bleu-blanc-rouge, du moins, il se prépare à cette éventualité:

Tu m’excuseras, mais je ne parle pas encore français, a dit à la blague Zadina. Mais je ne détesterais pas apprendre cette langue un jour !

Ce serait génial de jouer à Montréal, mais je dois attendre, a logiquement répondu le Tchèque de 18 ans. Je ne sais pas ce qui arrivera le soir du repêchage. Mes sentiments sont assez étranges puisque je ne peux pas prédire exactement où je sortirai. Il y aura peut-être des transactions, il y a toujours de l’action le soir du repêchage.

 J’ai un esprit compétitif et je veux voir mon nom être prononcé le plus rapidement possible, a-t-il continué. On sait que Dahlin deviendra le premier choix des Sabres. Après, il y a plus de débats. J’ai fait mes devoirs. J’ai connu une bonne saison à Halifax et un bon tournoi au Championnat du monde junior.

L’attaquant des Mooseheads d’Halifax ne s’est pas arrêté là, lorsque questionné à savoir s’il se voyait davantage évoluer pour une formation tel qu’à Raleigh (2e choix) ou Glendale (5e choix) que pour une organisation canadienne comme Ottawa (4e choix) et Montréal(3e choix), Zadina n’est pas passé par quatre chemins:

J’aimerais jouer dans un marché où le hockey est une religion, a-t-il répliqué. Je sais qu’à Montréal, les gens sont passionnés par le Canadien. Il s’agirait d’un sentiment incroyable de porter le chandail de cette équipe et de jouer au Centre Bell, où les gradins sont toujours remplis. Mais je ne peux pas y penser immédiatement. Je ne connais pas encore ma prochaine équipe.

Comme tout athlète, l’ailier droit de 6 pieds 1 pouce et 192 livres se fixe des objectifs et l’un de ceux-ci pour celui qui a inscrit 82 points en 57 matchs, dont 44 buts, serait d’atteindre le même niveau de jeu qu’un ancien de la LHJMQ, Nikita Kucherov:

Je voudrais devenir un ailier comme Nikita Kucherov, a-t-il dit sans hésitation. Je peux me comparer à lui. Il est un très bon attaquant. Il a un flair offensif incroyable et un très bon tir. Il trouve aussi facilement ses coéquipiers sur la patinoire. J’aime le regarder jouer et je m’inspire de lui.

Quelques faits intéressants concernant Filip Zadina

Selon un recruteur de l’Ouest, le Canadien ne peut tout simplement pas ignorer ce prolifique attaquant:

Le CH a des trous partout, pas juste au centre, a rappelé un recruteur de l’Ouest. Bergevin et Timmins n’ont pas le choix de repêcher le plus beau talent et c’est Zadina après Dahlin et Svechnikov. Il est un marqueur né. Il a un tir incroyable, un bon coup de patin et il est responsable dans son territoire.

De plus, le Tchèque de 18 ans ne s’assied pas sur son talent, il est également un travailleur acharné. D’ailleurs, voici une anecdote concernant Zadina et une pratique annulée en raison d’une tempête:

Je ne me sentais pas bien lors du match précédent je m’étais un peu blessé à une jambe. J’ai téléphoné à notre DG pour savoir si c’était possible de m’entraîner malgré le mauvais temps. Il m’a dit qu’il n’y avait pas de problème et qu’il enverrait une personne me chercher à ma maison de pension. Au match suivant, j’ai marqué deux buts et nous avons gagné. C’était la bonne décision.

À la lumière de ces informations, le Canadien a la possibilité de mettre la main sur un attaquant au talent immense, aux multiples talents offensifs, qui désire jouer dans un marché comme Montréal en plus d’être un travailleur acharné. Trevor Timmins ne doit donc pas manquer sa chance de repêcher le futur Nikita Kucherov, lui qui devrait être le meilleur joueur disponible avec Quinn Hughes au troisième rang.

Désirez-vous voir le CH ne pas repêcher en fonction de ses besoins et finalement sélectionner Filip Zadina?

Ne manquez pas sur HABS & LNH! :

— Un joueur clé des Ducks racheté?

— Le centre de 23 ans retourne dans son pays natal!

— C’est terminé pour Karlsson à Ottawa?

— Le prix à payer pour monter ou descendre dans le top10 du repêchage

— Pourquoi le CH NE doit PAS repêcher un défenseur en première ronde

— DOSSIER KOVALCHUK: Le Russe semble avoir une destination en tête!

— Jack Johnson lié au Canadien?

— Méga transaction entre les Oilers et le Canadien?

— Le Québécois dans la mire du CH?

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *