Habs & LNH

En novembre dernier, Markov voulait revenir…

Nul doute que le dossier d’Andreï Markov est l’un des dossiers du Canadien qui a suscité le plus d’intérêt depuis son exil vers la KHL, et il continuera d’alimenter les discussions, encore et encore.

En effet, suite au départ du #79 vers son pays natal, la défensive du CH ainsi que les partisans crient ”au secours”!

Le défenseur qui cumule 990 parties jouées dans l’uniforme du CH, dont 572 points, deuxième pointeur de tous les temps dans l’histoire du Tricolore, devancé par un certain Larry Robison, n’a jamais été remplacé dans l’organisation.

Revenons un peu dans le temps… C’était en juillet 2017

Andrei Markov était à la recherche d’un contrat de deux ans mais il a indiqué en conférence téléphonique, qu’il était prêt à conclure un pacte d’un an avec le Canadien afin de demeurer à Montréal. Incapable d’en venir à une entente avec Marc Bergevin, le défenseur de 38 ans a décidé de plier bagages et de quitter pour la KHL.

«Je suis triste de partir, a-t-il commenté. Je n’oublierai jamais mon passage à Montréal. C’était spécial.»

«Je ne me vois pas avec une autre équipe que le Canadien dans la LNH», a-t-il ajouté.

«Je voulais un contrat de deux ans. À la fin, j’étais même prêt à revenir pour juste un an. Encore là, ça n’a pas fonctionné, mais je ne désire pas parler des chiffres, a-t-il souligné. Je voulais rester à Montréal jusqu’à la fin de ma carrière. Je respecte leur décision, je ne blâme personne. Je dois maintenant aller de l’avant.» -Markov

Ce fut une décision familiale

Markov a eu des discussions avec d’autres équipes au cours des semaines suivant le 1er juillet, date de l’ouverture pour la course des joueurs autonomes, mais a finalement opté pour rentrer dans son pays, ayant en tête une situation familiale compliquée.

Le vétéran défenseur, qui s’est marié tout récemment, a quatre enfants et certains d’entre eux ont traversé le décès de leur mère, l’année précédante, des suites d’un cancer.

«Mon plus vieux est un Russe, mes jumeaux ont la citoyenneté canadienne et mon bébé est né aux États-Unis, a illustré Markov. On verra ce qui est le mieux pour notre famille.»

Un appel en novembre dernier

Andrei Markov aurait contacté Marc Bergevin en novembre dernier, pour revenir dans la LNH, mais le directeur général du Canadien aurait refusé.

À ce moment, le Russe de 38 ans n’était pas heureux dans la KHL et il voulait revenir à Montréal pour renouer avec le Tricolore selon David Pagnotta du site The Fourth Period.

À ce moment, le défenseur Shea Weber était sur le carreau, or, nul doute que Markov aurait été un atout important pour venir en aide au Tricolore et aux jeunes venus dans l’organisation.

Le débat est encore relancé, suite à l’absence de 5 à 6 mois du #6, suite à une opération au genou.

Croyez-vous que Markov pourrait venir en aide au CH en début de saison prochaine?

Ne serait-ce que dans un rôle particulier et de mentor pour les jeunes?

À suivre…

Ne manquez pas sur HABS & LNH! :

— Le Lightning de Tampa Bay préparerait un grand coup, selon Elliotte Friedman

Très mauvaise nouvelle!! Dossier Weber: C’est la catastrophe!

— Anthony Duclair se trouve finalement du boulot

— Tavares- Pacioretty: Une comparaison controversée!

— Les Canadiens s’entendent avec le Suédois!

Les Sénateurs pourraient-ils perdre un autre gros morceau?

 

 

 

 

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *