Habs & LNH

Cinq choix de sélection dans les deux premières rondes

Des erreurs qui pourraient être profitables

Plusieurs tirent sur le directeur général, Marc Bergevin, pour expliquer les insuccès et les erreurs commises dans les échanges qu’il a effectués depuis son arrivée. Il n’a pas seulement fait des erreurs, loin de là. Sa plus grande erreur est toutefois de ne pas avoir mentionné clairement aux amateurs, l’an dernier, que le Canadien était déjà en mode reconstruction et que celle-ci était déjà entamée avant même le jour 1 du camp d’entraînement cette année. S’il l’avait fait, les amateurs auraient compris.

Pendant que les joueurs sur la glace ne répondent pas aux attentes, la direction doit garder le focus sur l’objectif, celui qui pourrait avoir un impact sur l’avenir à court terme de l’organisation, lors du prochain repêchage, en juin. Ce repêchage verra le Tricolore parler à quatre reprises lors des deux premières rondes de sélection. Ce sont quatre choix parmi les 62 premiers!

En tenant compte de la qualité supérieure du repêchage de cette année, comparativement à celui de l’an dernier, la formation pourrait améliorer considérablement le peu de relève qu’elle montre en défensive ainsi qu’au poste de centre avec une possible sélection de quatre joueurs de qualité, pouvant se greffer au noyau déterminé par Bergevin et l’équipe de recruteurs..

La pression, c’est en juin prochain pour Timmins et Bergevin

Il n’y a rien d’alarmant pour les Canadiens présentement. La formation n’a pas besoin de terminer au dernier rang pour améliorer sa sélection au repêchage, elle est déjà bien garnie. Par contre, Bergevin est vendeur, on le sait, mais pas à n’importe quel prix. Ce n’est possiblement pas Pacioretty qui sera visé, ni Weber, mais on peut parler d’une combinaison de deux joueurs actuels qui pourraient quitter pour un choix de deuxième ronde, voir de première ronde si un vétéran est impliqué avec un jeune joueur.

Le but de la direction n’est pas de liquider, mais d’assurer la relève sans toucher au noyau. L’erreur de Bergevin aura été de prédire, dès son arrivée, qu’un plan de 5 ans conviendrait à la direction, pour parvenir à ses fins et atteindre une finale, à tout le moins. Les blessures de Carey, combinées aux erreurs de négociation de contrats, peuvent avoir repousser un objectif de départ, sans excuser les difficultés connues par la formation cette année. Ça ne veut pas dire que le directeur a tout raté, et on pourrait avoir la meilleure preuve d’un bon coup au cours des prochains mois.

Pacioretty pourrait signer un contrat à long terme

Si Pacioretty est échangé, c’est que Bergevin renonce à gagner dans l’immédiat. L’ailier gauche est le meilleur marqueur du Canadien et son contrat arrivera à terme à la fin de la saison prochaine donc, à moins d’une offre vraiment avantageuse, le capitaine devrait demeurer avec la formation jusqu’en juin, où son avenir sera connu, soit en étant impliqué dans un échange ou en signant un contrat à long terme avec le Canadien.

On présume des demandes salariales du numéro 67, mais il est encore tôt pour s’avancer. Cependant, s’il ne se montre pas trop gourmand et qu’il signe pour plusieurs saisons, à un salaire raisonnable, le noyau resterait intact.

Il n’est pas nécessaire pour Bergevin d’échanger le capitaine s’il parvient plutôt à obtenir des bons choix de repêchage, dans une transaction impliquant d’autres joueurs. L’organisation pourrait ainsi garder son meilleur marqueur dans l’équipe et parler à cinq reprises dans les deux premières rondes en juin prochain, améliorant ainsi ses chances d’avoir le meilleur repêchage depuis une quinzaine d’années.

 

En meilleure position qu’en 2007

La possibilité de repêcher mieux qu’en 2007 se présente donc cette année. Cette saison-là, le Tricolore détenait deux choix de première ronde, un choix de deuxième ronde et deux choix en troisième ronde. Si les deux sélections de la troisième ronde, Olivier Fortier et Yannick Weber, n’ont pas eu d’impact sur la formation, Max Pacioretty, Ryan McDonagh et P.K Subban ont fait de ce repêchage la meilleure sélection globale des 15 dernières années.

L’organisation est donc en position plus avantageuse présentement que lors du repêchage en 2007, et si transaction il y a d’ici le 26 février, il serait logique d’améliorer encore plus le prochain repêchage.

Pensez-vous que l’objectif du Tricolore est d’avoir cinq choix dans les deux premières rondes au prochain repêchage?

 

À lire également sur Habs et LNH :

Les vraies raisons de la transaction de PK Subban

De mort à top-3 Olympique!

L’OR pour le Canada !!!! >Vidéo ici<<

Marc Bergevin était à Chicago, pendant que le CH jouait au Centre Bell

RUMEUR: Bergevin garde un oeil sur le Wild

De nouvelles destinations potentielles pour Plekanec?

Gallagher est fatigué d’entendre parler de “Subban”

P.K Subban fait une promesse à ses partisans montréalais

L’agent de Deslauriers commente la situation de son client!

P.K. Subban victime de propos racistes par un ancien coéquipier

Un beau coup de poker Marc Bergevin?

Les dernières rumeurs à travers la LNH !

La recrue de 20 ans réalise un exploit vieux de 100 ans!!!

 

 

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *