Habs & LNH

Canadien de Montréal: Le repêchage, une phase décisive pour l’avenir de la franchise

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Des années de disette.

Cela fait maintenant vingt-cinq ans que l’on patiente du côté de Montréal et malgré plusieurs changements à la tête de la franchise l’objectif ultime qu’est la coupe Stanley est encore bien loin de devenir réalité.

Lorsque Marc Bergevin a repris la fonction de directeur général du tricolore les objectifs étaient clairs. Bâtir une équipe de gagnants capable de rivaliser avec les plus grandes écuries de la ligue nationale de hockey et trouver une certaine stabilité au sein de l’organisation. Sous l’air Marc Bergevin, l’équipe a connu de bons moments, mais également des échecs. La dernière saison a été l’épisode de trop pour les partisans et le mécontentement est compréhensible.

cut(source : www.nhl.com)

Lors de leur point de presse de fin d’exercice le propriétaire Geoff Molson et le directeur général Marc Bergevin avaient comme mission de faire avaler la pilule aux médias et aux partisans. Le constat d’échec de cette dernière saison était si flagrant qu’il était difficile pour les deux hommes de trouver des excuses. Le directeur général a avoué avoir commis des erreurs dans certaines décisions tout comme le propriétaire, mais il était clair que les joueurs et le staff d’entraîneur allaient en prendre également pour leurs grades.

Entre attitude et changements.

En effectuant leur mea culpa constat d’échec il y a eu. En nous parlant de problèmes d’attitudes dans la chambre, Marc Bergevin s’est lui-même mis en difficulté devant les médias et les partisans. En effet, on s’attend tout de même à ce que le big boss intervienne lorsque tout ne tourne pas rond au sein de la formation. Je n’entrerai pas dans le détail des mesures économiques et marketing qui seront prises dans le futur car c’est au niveau sportif que les futurs changements annoncés m’intéressent. L’organisation des Canadiens de Montréal entre dès maintenant dans une phase cruciale pour l’avenir et les prochaines décisions auront un impact décisif pour le futur. On nous a annoncé des changements au sein de l’organigramme du CH et il semblerait au vu des derniers épisodes que l’organisation s’en va dans une autre direction et d’autres méthodes pour les années à venir.

Une occasion en or lors du prochain repêchage.

Avec les Rangers de New-York et les Red Wings de Detroit, les Canadiens de Montréal font parties des franchises les mieux placées lors du prochain repêchage qui aura lieu le 22 et 23 juin au American Airlines Center de Dallas. En effet, avec pas moins de cinq choix dans le top 60 de la prochaine draft, Trevor Timmins n’aura pas le droit à l’erreur dans ses futurs choix et surtout Marc Bergevin devra prendre les meilleures décisions pour l’avenir de la franchise. Acquérir de l’aide immédiate en transigeant certains choix ou rebâtir sa banque d’espoirs qui n’est pas à son meilleur par les temps qui court.

cut(source : www.nhl.com)

Un troisième choix synonyme de futurs succès.

L’encens 2018 du prochain repêchage est prometteur comme nous le confirme plusieurs experts. En repêchant en troisième position le tricolore pourra mettre la main sur un joueur d’impact et ainsi renforcer son effectif de manière considérable. Le nom de Filip Zadina est sur toutes les lèvres dans la ville de la Sainte-Flanelle et si la logique est respectée le tchèque fera partie de l’organisation dès la saison prochaine. Cependant il ne faut pas oublier que le repêchage n’est pas une science exacte et que plusieurs scénarios sont à prendre en considération. La seule vérité est que le défenseur suédois Rasmus Dahlin verra son nom appelé par les Sabres de Buffalo en première position.

cut.jpg(source : www.nhl.com)

Personnellement, en analysant les listes de la centrale de recrutement de la LNH et la chronologie du premier tour du repêchage j’ai imaginé un tout autre scénario. En effet, en 2017 la franchise des Carolina Hurricanes mettait la main sur le joueur de centre tchèque Martin Necas avec son 12ème choix au total. Dernièrement, ce dernier a connu tout un championnat du monde des moins de 20 ans avec Filip Zadina. Une véritable chimie s’est créée entre ces deux joueurs et je ne vois pas pourquoi la franchise de la Caroline ferait l’impasse sur l’ailier tchèque au prochain repêchage. Une chose est sûre, le CH devra mettre la main sur le meilleur joueur disponible lorsqu’il parlera au troisième rang. Plusieurs joueurs seront en course dans le top 10 et le choix ne sera pas forcément facile à faire. Voici les joueurs susceptibles de rejoindre le top 5 du prochain encens et ainsi faire partie de l’organisation des Canadiens de Montréal.

Andrei Svechnikov

Andrei Svechnikov est un ailier russe évoluant avec les Barrie Colts dans l’OHL. En suivant les pas de son frère aîné il se fait remarquer dès son arrivée outre-Atlantique. Doté d’un gabarit imposant (192cm pour près de 90kg) il est capable de s’imposer physiquement le long des bandes et devant le filet. Joueur unique, il est doté d’un tir puissant et précis que l’on peut comparer à son compatriote Alexander Ovechkin. Malgré son gabarit imposant il est rapide grâce son patinage fluide et n’hésite pas à foncer au filet. Selon plusieurs analystes il dispose des qualités nécessaires pour faire le grand saut dans la ligue nationale de hockey dès la prochaine saison.

Joueur évoluant sur l’aile droite, il pourrait être toute une acquisition pour le Canadien de Montréal. Dans le cas où les Hurricanes misait tout sur Filip Zadina, la bande à Marc Bergevin ne pourrait pas se permettre de faire l’impasse sur le jeune russe. Il est bien clair que cela ne réglerait pas le problème au poste de centre de l’organisation mais se serait tout un apport pour le futur. Et je vous en prie ne venait pas me parler du facteur russe !

Filip Zadina

Filip Zadina nous vient tout droit de Pardubice en Tchéquie. Il a effectué au début de cette saison le grand voyage vers l’Amérique de nord pour rejoindre les Halifax Mooseheads dans la LHJMQ après deux saisons passées dans l’élite du hockey tchèque. L’ailier a connu toute une première saison et a vite fait tourner les têtes des recruteurs de la ligue nationale de hockey. Son adaptation au style nord-américain a été rapide et il s’est vite imposé comme un des meilleurs attaquants de son championnat. Autant buteur que passeur, on peut le comparer à Jakub Voracek des Flyers de Philadelphie même si il n’est pas doté du même gabarit.

Filip Zadina est un joueur talentueux qui a faim de rondelle. Capable de s’imposer à un contre un il aime également attaquer le filet. Sa production de buts en est la preuve. En améliorant encore son coup de patin et sa masse musculaire le jeune tchèque pourrait se faire une place sur un des trois premiers trios de la franchise qui le repêchera. Son nom circule déjà dans tout Montréal, mais comme je l’écrivais plus haut je ne parierai pas tout mon argent sur le fait qu’il soit encore disponible lorsque viendra le choix du tricolore. À coup sûr un jeune bourré de talent et futur joueur d’impact dans la ligue nationale de hockey.

Brady Tkachuk

Encore un ! Après le père Keith qui a fait les beaux jours de plusieurs franchises de la LNH, le frère Matthew qui s’impose avec son physique et son talent au fil des saisons avec les Flames de Calgary voici venu le tour de Brady Tkachuk de venir se faire une place dans la prestigieuse ligue. Issu du circuit universitaire américain, le cadet des frangins représente bien les qualités de la famille. Physique hors norme, très bonne vision du jeu et qualité dans les deux sens de la patinoire. Employé sur l’aile, il est capable également d’évoluer au centre. Joueur le plus âgé du prochain repêchage (il n’a pas pu être éligible au repêchage 2017 pour une question de quelques jours) il a toutes les qualités pour évoluer au sein de la ligue nationale de hockey. Peut-être moins talentueux et spectaculaire que Svechnikov et Zadina, l’américain dispose tout de même d’un très bon attirail pour faire son bout de chemin dans une organisation de la LNH.

Personnellement, même si je sais que Trevor Timmins a eu tendance à jeter son dévolu sur des joueurs issus du circuit universitaire américain ces dernières années je ne pense pas que le plus jeune de la famille Tkachuk sera pris en considération en 3ème position de la prochaine draft.

Quinn Hugues

Défenseur gaucher issu du circuit universitaire américain le jeune Quinn Hugues pourrait devenir la surprise du prochain repêchage. En effet, malgré son modeste gabarit, l’américain de 18 ans a du talent à revendre. Doué dans les deux sens de la patinoire, son intelligence sur la glace lui permet de prendre les bonnes décisions dans ses duels à un contre un. Actuellement engagé au championnat du monde au Danemark avec l’équipe nationale américaine, le natif d’Orlando a démontré qu’il ne craignait pas de croiser le fer avec plus âgé et plus physique que lui.

Pour moi ce jeune défenseur pourrait intéressé plusieurs franchises bien avant le suédois Adam Boqvist. Cependant il serait étonnant de voir l’américain intégrer prochainement la grande ligue et je ne suis pas sûr que les Canadiens de Montréal soient prêts à miser sur le développement de ce joueur avec leur troisième choix au total. Tout un défenseur à en devenir, ça je vous l’accorde.

J’aurai bien sûr également pu vous parler des défenseurs Adam Boqvist et Evan Bouchard, de l’attaquant Oliver Wahlstrom, mais je reste persuadé que ces derniers n’ont tout simplement pas leur place au sein du top 5 du prochain repêchage. Cependant leur talent et leurs qualités ne sont pas à remettre en question.

Une deuxième ronde remplie de talents.

Avec pas moins de quatre choix en deuxième ronde du repêchage, les Canadiens de Montréal disposent de munitions afin de remplir leur banque d’espoirs et assurer le développement qui a fait si mal à l’organisation ces dernières années. On espère que les collaborateurs de Trevor Timmins auront fait leurs devoirs et qu’ils permettront ainsi au CH d’acquérir de jeunes joueurs capables de percer l’alignement dans le futur et pourquoi pas créer une belle surprise.

cut.jpg(source : www.nhl.com / Jack Drury)

Plusieurs noms intéressants seront dans les petits papiers des recruteurs du CH. On pense notamment aux joueurs de centre Jack Drury, Ty Dellandrea et Benoit-Olivier Groulx, au talentueux attaquant allemand Dominik Bokk (si ce dernier est toujours disponible en 2ème ronde) et au défenseur Nicolas Beaudin. La journée du 23 juin s’annonce palpitante pour les amateurs de hockey sur glace tellement l’encens du repêchage 2018 risque d’être attractif et que les cartes sont encore bien loin d’être jetées !

La solution au centre ne doit pas passer par le repêchage.

Cela fait depuis déjà bien trop longtemps que le problème au poste de centre perdure à Montréal. La saison passée Jonathan Drouin a failli à sa mission, mais il est évident que même si ce dernier avait évolué à ce poste dans les rangs juniors il n’aurait pas le même impact dans la grande ligue. Qu’on se le dise, ce n’est pas un centre naturel et l’organisation devra tout mettre en œuvre pour enfin trouver la SOLUTION !

Plusieurs analystes ont émis la possibilité de remédier au problème en allant cherché ce fameux joueur de centre de premier trio par la voie d’une transaction en impliquant le premier choix du prochain repêchage. Oui, c’est une possibilité. Par contre les noms ne courent pas les rues et je serai prêt à accepter pareil échange sous certaines conditions. Je serai surpris que Marc Bergevin puisse ramener un joueur de centre d’impact capable de tirer la franchise vers l’avant pour les prochaines quinze années. C’est bien pour cela que je suis totalement contre le fait d’échanger ce premier choix.

Montreal Canadiens v New York Islanders(source : www.nhl.com)

Certains amateurs me diront pourquoi pas le 3ème choix, Max Pacioretty et autre chose pour ramener Leon Draisaitl du côté du Centre Bell. Encore une fois je répondrai à la négative. Oui le CH obtiendrait tout un joueur de centre mais perdrait un ailier de 30 filets voir plus et un futur joueur de franchise. Pour moi, la franchise devra faire des mains et des pieds sur le marché des joueurs autonomes pour combler ses besoins au centre. John Tavares serait le coup historique de l’organisation, mais d’autres solutions sur le court terme pourront se présenter sans tout autant mettre en péril l’avenir du tricolore!

Crédit:Spiraxoo

Ne manquez pas sur HABS & LNH! :

— Lars Eller en profite pour lancer une flèche aux Canadiens!

— Un réputé ”insider” se prononce sur l’avenir de Matthews et Marner

— Des nouvelles de l’ancien ”King” du Canadien!

— Un échange qui pourrait coûter cher aux Preds!

— Le prix à payer pour les droits de Tavares?

— Aucun expert ne l’avait prédit!

— Un changement de garde pour ”pimper” l’avantage numérique et aider le jeune talent!

— Patrice Bergeron s’ouvre sur le comportement de monsieur “lichette”

— Officiel: Marc Bergevin aurait soumis une offre pour amener un gros morceau à Montréal

— Nashville aurait mis le nom de Subban dans une transaction!

— Le prospect de 6 pieds 3 pouces du CH, avait été critiqué par son ex-entraîneur!

— Bergevin devrait se tourner vers ce joueur de centre

— Un honneur de plus à la fiche de Carey Price!

— Les Maple Leafs nomment déjà leur nouveau directeur général!

— Quelles sont les dernières équipes canadiennes à avoir remporté la Coupe Stanley?

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *