Habs & LNH

Les astres (financiers) s’alignent pour eux cette saison.

Toronto Sun
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Les partisans des Maple Leafs ont vécu un long calvaire depuis 1967. Mais l’attente pourrait bien être terminée. Le noyau de jeunes joueurs n’est pas passé inaperçu depuis les dernières années, et l’ajout du joueur autonome sans compensation le plus populaire cet été, John Tavares, ne vient qu’ajouter aux espoirs de soulever le précieux trophée. Mais là où l’intérêt est encore plus grand, c’est au niveau de la masse salariale.

Il n’y a que deux joueurs autonomes avec restriction qui ne sont pas signés: William Nylander et Andreas Johnsson. Étant donné leur statut, ils ne sont pas encore aptes à faire sauter la banque. Et même avec l’ajout des 11 millions annuel de Tavares sur la masse salariale – en salaire mais aussi en “cap hit”- la masse salariale des Leafs atteint 55 millions pour la saison 2018-2019.

Certains diront: N’oublions pas les prochains contrats d’Austin Matthews, de Mitch Marner et de Jake Gardiner à la fin de la prochaine saison. Et c’est là que les astres financiers s’alignent pour l’équipe. Pour l’espace de la saison 2018-2019, Kyle Dubas sera apte à ajouter à son équipe d’excellents joueurs. Que ce soit pour regarnir leur défensive ou ajouter à leur attaque déjà spectaculaire, Dubas pourra se bâtir une profondeur comme rarement on en voit dans une ère de masse salariale.

Bien sûr, ces joueurs “de location” devront être échangés au cours de l’été 2019, mais lorsque vient le temps de gagner une Coupe Stanley, il y a parfois de courtes fenêtres d’opportunités où il est préférable de tout miser.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *