Habs & LNH

La LNH doit revoir le système d’offres hostiles

À chaque entre-saison, les partisans salivent à la perspective qu’un dg soit tenté de faire une offre hostile à un joueur autonome avec restriction. À chaque été, les partisans sont déçus car il n’y en a jamais.

C’est dommage car outre par le biais d’une transaction, c’est la seule façon d’obtenir un jeune joueur dans son « prime » pouvant devenir une supervedette. La dernière offre du genre fut en 2013, immédiatement après le lock-out. Ryan O’reilly avait alors accepté l’offre des Flames de Calgary (10 millions pour 2 ans). L’offre fut immédiatement égalée par l’Avalanche du Colorado qui possédait alors les droits de l’attaquant.

Le chroniqueur de Sportsnet Sean McIndoe a décortiqué les choses qui ne vont pas avec ce système.

Pourquoi?

Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi les dg ne sont pas très enthousiastes à utiliser cette facette de la convention collective. La plus importante, aux yeux des dg, est de ne pas nuire aux relations entre les formations. Le dg veulent s’entretenir avec leurs confrères et savent qu’une offre hostile n’est jamais bien reçue.

L’autre raison qui pousse le dg à bouder les offres hostiles est qu’ils savent d’avance que l’offre sera égalée par l’équipe adverse. Aussi bien ne pas nuire à la relation avec celle-ci! Les équipes qui ont un joueur vedette prometteur ne souhaitent pas recevoir la compensation prévue par la convention collective suite à une acceptation d’offre hostile. Et ce, malgré le fait que cette compensation soit très acceptable!

Compensations :

Offer Sheet (AAV) Compensation
$1,339,575 ou moins Aucune
De $1,339,575 à $2,029,59 Choix de 3e ronde
De $2,029,59 to $4,059,322 Choix de 2e ronde
De $4,059,322 to $6,088,980 Choix de 1ere et 3e ronde
De $6,088,980 to $8,118,641 Choix de 1ere, 2e et 3e ronde
De$8,118,641 to $10,148,302 2 choix de 1ere, 1 choix de 2eet 1 choix de 3e ronde
De $10,148,302 4 choix de 1ere ronde

La solution?  

McIndoe pense que les compensations ne sont pas assez élevées. Selon lui, ajouter des choix au repêchage pourrait faire en sorte que l’offre hostile est moins terrifiante et que  l’équipe adverse ait à y penser avant d’égaler l’offre.

Le hic dans cette solution est que les choix au repêchage ne sont pas équivalents d’une équipe à l’autre. Un choix de première ronde des Coyotes n’a pas la même valeur qu’un choix de première ronde des Prédateurs.

Le reporter de Sportsnet croit que la LNH devrait revenir au système des années 1980.

« Lorsqu’une équipe signe un RFA à une offre hostile et que son équipe refuse d’égaler l’offre, il n’y a pas de charte de choix à consulter. À la place, chaque équipe, effectue une proposition de transaction jugée équivalente. Des échanges un contre un ou à plusieurs joueurs. Chaque équipe soumet sa proposition à un arbitre de la LNH, qui choisit la meilleure en terme de valeur égale. »

Il serait surprenant qu’un retour en arrière survienne mais c’est une idée comme une autre. La LNH devra soit opter pour le retrait total des offres hostiles (il n’y en a plus de toute façon) ou modifier les compensations.

Un autre point dont McIndoe ne parle pas mais qui peut en quelque sorte jouer dans la balance est l’arbitrage. Dès qu’un joueur autonome avec restriction se prévaut de son droit de passer devant un arbitre, il ne peut plus signer d’offre hostile. Cette saison, les joueurs avaient jusqu’au 5 juillet à 17h00 afin de demander l’arbitrage. Ça donnait donc 5 jours aux dg afin de voir la possibilité de donner une offre hostile à un joueur.

C’est un très court laps de temps, sachant que les équipes modifient leur formation tout au long de l’été. Permettre la signature d’une offre hostile malgré un processus d’arbitrage entamé pourrait peut-être aider. Cette année, 44 joueurs ont demandé à passer devant un arbitre incluant Mark Stone, Jacob Trouba, Elias Lindholm et Mathew Dumba. Il reste quand même des noms intéressants tels que Dylan Larkin, Noah Hanifin, Sam Reinhart et William Nylander mais en ajoutant les 44 joueurs en arbitrage, la liste est encore plus alléchante.

Quelle est votre solution afin d’augmenter le nombre d’offres hostiles dans la LNH?

Via DLC

 

Ne manquez pas sur HABS & LNH! : 

— Huit points en dix-neuf matchs avec le Tricolore

— Le nouveau venu du CH donne ses impressions

— Il pourrait rapporter gros dans un pool cette année

— Marian Hossa échangé!

— Le Québécois de 6 pieds 4 pouces voulait revenir dans la LNH!

— Pat Maroon est un homme de cœur

— Les Canadiens se sont repliés dans un coin avec la situation de Pacioretty

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *