Habs & LNH

À quoi s’attendre d’Erik Karlsson?

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Les Sénateurs ne cessent de régler de nombreux dossiers contractuels et personnels depuis la fin de la saison. Il ne suffit qu’à penser au conflit qui a éclaté à l’extérieur de la patinoire impliquant Mike Hoffman et le capitaine Erik Karlsson. En effet, la femme d’Erik, Melinda Karlsson, a déposé une plainte d’harcèlement contre l’épouse de Mike Hoffman. Il s’agit sans doute d’un dossier dont Pierre Dorion n’aurait pas voulu avoir à s’occuper.

Par la suite, il vient maintenant de mettre sous contrat, peu avant les audiences en arbitrage, du défenseur Cody Ceci et de l’attaquant vedette du club Mark Stone, paraphant respectivement des contrats de 4.3 et 7.35 millions de dollars. Que reste-t-il maintenant sous la main au directeur général pour s’occuper du dossier d’Erik Karlsson?

Au moment d’écrire ces lignes, les Sénateurs possèdent 6,036,667$ de marge de manœuvre sous la masse salariale. Cependant, à la fin de la saison qui approche, plusieurs joueurs de l’alignement se retrouvent agents libres sans compensation. Sept des 14 attaquants présents du club seront libres comme l’air. Il y a dans cette liste l’attaquant vedette Matt Duchene qui écoule la dernière année de son contrat lui rapportant un salaire annuel moyen de 6 millions de $. Rappelons que l’équipe a cédé Kyle Turris en retour du joueur de centre. Pierre Dorion ne peut donc pas se permettre de le laisser partir sans rien obtenir en retour.

L’argument principal de Karlsson sera de se comparer à l’extension de contrat du défenseur étoile des Kings de Los Angeles Drew Doughty, qui a signé au début de l’été une entente de 8 ans lui rapportant pas moins de 11 millions de dollars par saison. Si Karlsson devait signer pour la même somme, il s’agit d’une augmentation de salaire de 4.5 millions par saison. L’espace sous la masse salariale pour le directeur devient donc beaucoup plus restreinte. Rappelons également que Karlsson demeure la pièce maître de l’équipe ainsi que le pilier en défensive, jouant en moyenne plus de 25 minutes sur la patinoire depuis le début de sa carrière.

Karlsson tentera-t-il d’obtenir le gros contrat, soit à Ottawa ou ailleurs dans la ligue ou acceptera-t-il une plus petite augmentation afin de permettre à l’organisation de bâtir autour de ses performances à lui et d’ajouter les éléments manquants à l’échiquier? Rappelons que les Senateurs n’étaient qu’à un but d’accéder à la finale de la Coupe Stanley en 2016-2017 avant de s’incliner face aux éventuels champions.

Est-ce que la gestion de Pierre Dorion dans le dossier d’harcèlement aura su convaincre Karlsson de signer une nouvelle entente avec l’équipe ou le mal est déjà fait? Une chose demeure certaine, ce dossier sera suivi de près par tous les directeurs généraux et analystes sportifs, au même titre que l’a été le dossier John Tavares la saison dernière, ce dernier ayant finalement signé un énorme contrat avec les Maple Leafs de Toronto.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *